par Mary Kate Goodman

Les services de garde de relève peuvent devenir aussi importants pour votre organisation que pour vos employés.

Les employés adorent avoir accès à des services de garde de relève souples et de grande qualité, et il est facile de comprendre pourquoi. Cela élimine le stress de devoir trouver des services de garde de rechange, pour des enfants ou des aînés, quand les services habituels sont interrompus. Lorsqu’un tel service est mis en place, il suffit d’un appel, d’un courriel ou d’un message texte pour trouver une solution de rechange fiable à un problème de garde .

Les membres de la famille et les amis dignes de confiance sont considérés comme des aidants auxiliaires, et il est possible de les rémunérer pour leur temps précieux. De plus, les employés ont accès 24 h sur 24, 365 jours par année, à des représentants pouvant offrir de l’aide immédiate, et pas seulement à une base de données en ligne d’aidants. Ces représentants joignables directement évaluent avec soin les besoins particuliers des employés afin de les aider à obtenir les services les plus appropriés, et ce, à toute heure du jour ou de la nuit.

Qu’est-ce qu’un employé pourrait demander de plus? Mais les services de garde de relève ne profitent pas seulement à votre personnel. Ils sont tout aussi utiles à l’ensemble de votre organisation. Voici cinq des principales raisons pour lesquelles un service de garde de relève souple améliorera votre organisation et ses résultats :

1. Réduire l’absentéisme et les pertes de productivité – Selon Slate, près de la moitié des parents ayant un emploi perdent en moyenne quatre jours de travail tous les six mois en raison de la fermeture des garderies.

En outre, un rapport de la Banque CIBC a permis d’évaluer les coûts liés aux soins de proches âgés : près de deux millions de Canadiens assument des « coûts directs relatifs aux soins » qui reviennent en moyenne à 3300 $ par année pour chaque aidant naturel. Près de 30 % des travailleurs qui s’occupent de parents âgés de plus de 65 ans doivent s’absenter et sacrifier environ 450 heures de travail par année.

2. Diminuer le présentéisme, le stress et les problèmes de santé – Les employés qui jumellent soins et responsabilités professionnelles sont souvent la proie du présentéisme. Ils passent une partie de leur temps au bureau à faire face aux défis et aux urgences liés aux soins. On estime que le présentéisme et l’absentéisme représentent un problème qui coûte annuellement 6 milliards de dollars au Canada. En outre, le stress et l’anxiété liés au fait de dispenser des soins peuvent avoir un effet négatif sur les employés, tant sur le plan personnel que professionnel. Le rapport indique que les employés qui sont aussi des aidants naturels finissent souvent par se sentir isolés ou déprimés. Ils sont moins susceptibles de trouver le temps et l’énergie de s’occuper de leurs propres besoins de santé. Cela peut occasionner des maladies telles que le diabète, l’obésité et l’hypertension artérielle, lesquelles entraînent d’autres problèmes pour l’aidant, ainsi que des coûts de soins de santé plus élevés pour les employeurs.

Un programme de services de garde de relève peut atténuer considérablement ces effets négatifs en donnant aux employés un accès facile à des soins fiables ainsi qu’à des ressources spécialement conçues pour les parents qui ont un emploi et les aidants naturels qui s’occupent de personnes âgées.

3. Augmenter la loyauté de l’employé et rehausser le moral du personnel – Fournir aux employés des programmes de soutien à la conciliation travail-vie personnelle, tels qu’un programme de services de garde de relève fiables, est considéré depuis longtemps comme une stratégie efficace pour favoriser la loyauté, maintenir le moral et empêcher les employés de quitter le navire. Un article récemment publié dans Forbes a mis en lumière cette corrélation, en indiquant qu’un travailleur sur quatre qui estimait ne pas recevoir un soutien adéquat en matière de conciliation travail-vie personnelle songeait à quitter son poste dans les deux années à venir.

Forbes a également souligné que les employés estimant profiter d’une bonne conciliation travail-vie personnelle sont 21 % plus dévoués au travail que leurs collègues n’éprouvant pas le même sentiment. Selon cet article, pour tirer parti des avantages de l’amélioration du moral et de l’accroissement de la loyauté des employés, un employeur « n’a qu’à favoriser la conciliation travail-vie personnelle en offrant des services et en adoptant des politiques dont les employés pourront bénéficier s’ils le désirent ». Un service de garde de relève favorisera l’équilibre entre les responsabilités d’aidant naturel et les obligations professionnelles de vos employés, et cela pourrait aider ces derniers à réaliser leur plein potentiel au travail.

4. Recruter et fidéliser des talents – Comme les taux de chômage sont à des niveaux historiquement bas au Canada, la concurrence pour attirer et retenir les talents devient plus féroce que jamais. Dans ce contexte très concurrentiel, les employeurs solidaires, qui aident les employés à concilier efficacement travail et famille, sont énormément attrayants pour les parents qui travaillent et les aidants de personnes âgées. Selon un récent article paru dans le Globe and Mail, les candidats recherchent des employeurs qui offrent du soutien complémentaire, tels que des services de garde de relève. Même les milléniaux souhaitent bénéficier d’avantages qui amélioreront leur qualité de vie et celle de leur famille!

Les services de garde de relève peuvent donc devenir aussi avantageux pour votre organisation que pour vos employés. Après tout, même les employés sans responsabilités d’aidant naturel apprécieront les services de garde de relève : ils n’auront plus à assumer des tâches supplémentaires quand leurs collègues s’absentent pour prendre soin de quelqu’un.

Bref, envisagez de vous entendre avec une entreprise locale qui offre des services de garde de relève : vos employés vous en remercieront, et cela favorisera l’engagement et la rétention de votre atout le plus précieux, votre personnel.

Cet article est paru à l’origine dans SPARK Parraîné par ADP.